Le Contrôle de la qualité des médicaments : Une formation universitaire ouverte sur l’Afrique

L’accessibilité au médicament est un élément déterminant de toute politique de santé. Elle est garantie par la politique pharmaceutique de chaque pays qui vise à assurer l’accessibilité géographique, physique, financière et en garantissant son efficacité et sa qualité (accessibilité qualitative). La qualité des médicaments de façon générale, qu’ils soient fabriqués ou importés, a toujours été considérée comme un axe prioritaire des politiques pharmaceutiques. Ces dernières continuent à mettre en place des outils performants permettant d’assurer la qualité exigée selon les standards internationaux et la sécurité des médicaments mis sur le marché marocain.

C’est dans cet objectif que la Faculté de Pharmacie de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé (UM6SS) a souhaité contribuer à la formation des cadres de l’industrie du médicament en lançant un Mastère professionnel « Contrôle Qualité des Médicaments » en partenariat avec l’Association pour les Produits Propres et Parentéraux (A3P).

« La garantie de la qualité des produits pharmaceutiques, fabriqués localement ou importés, est fondamentale dans tout système de soins de santé : un produit de mauvaise qualité met en péril la vie des citoyens d’un pays donné ». A rappelé le Professeur Chakib Nejjari, Président de l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé.

Ce Mastère, premier en son genre, est le fruit de rapprochement entre l’Université, l’industrie pharmaceutique et le monde Associatif (A3P Maroc). Ce rapprochement a permis de réunir le savoir-faire en matière d’ingénierie pédagogique de l’université et l’expertise des praticiens de l’industrie pharmaceutique en vue de répondre au besoin des opérateurs de l’industrie pharmaceutique en matière de contrôle des médicaments. Le contenu de la formation, assurée par des experts nationaux et internationaux, est spécifiquement orienté vers les aspects de maîtrise du contrôle de la qualité qui s’appuie sur les référentiels généraux et spécifiques en vigueur. Le domaine d’application couvre l’ensemble des médicaments issus de la synthèse chimique et des biotechnologies.

« Le contrôle qualité dans l’industrie pharmaceutique est essentiel pour apporter aux patients les produits thérapeutiques sûrs dont ils ont besoin. Les détenteurs de ce diplôme vont pouvoir définir et piloter les processus de contrôle des matières premières et des produits finis aux différentes étapes de fabrication et assureront également le suivi et la planification des analyses réalisées au laboratoire en vue de maintenir la qualité technique des analyses ». a indiqué Mme Yasmine Lahlou-Filali, Présidente de l’A3P Maroc.

Par ailleurs, le format hybride, présentiel pour les participants locaux et à distance pour les étrangers, a permis l’accès à la formation d’une vingtaine de participants provenant de l’industrie pharmaceutique locale et africaine notamment du Togo, Djibouli et Mali. Cette ouverture sur l’Afrique, s’aligne avec l’esprit du développement de la coopération Sud-Sud, menée sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, Que Dieu l’Assiste, et vise à participer à développer les potentialités de l’Afrique en formant des responsables en contrôle physico-chimique, microbiologique et développement analytique des médicaments chimiques et biotechnologiques.

« Cette formation à dimension africaine permet de mettre à niveau les cadres de l’industrie opérant dans les laboratoires de contrôle qualité des industries pharmaceutiques et des laboratoires publics et vise à favoriser l’insertion professionnelle, en accédant à des postes de responsabilités au sein de ces mêmes industries », a déclaré le Professeur Ahid. Doyen de la Faculté de Pharmacie de l’UM6SS.

A rappeler aussi que cette formation cible plusieurs types de profils, notamment les responsables de laboratoire de contrôle qualité, les responsable affaires réglementaires, les responsables en développement analytique, les responsable de laboratoire de contrôle qualité en production, les responsable de fabrication et/ou de conditionnement, les chargés d’affaires technico-réglementaires, les pharmaciens responsables ainsi que les évaluateur dans les agences ou administrations ayant des missions liées à la sécurité sanitaire. Elle permettra ainsi aux participants de mettre en œuvre des analyses de contrôle qualité, développer et valider les méthodes analytiques, interpréter les résultats analytiques pour apprécier la conformité des produits, évaluer la conformité des techniques d’analyse et la conformité des produits à partir du dossier de fabrication et du dossier analytique et déployer les principes des BPF dans l’activité de contrôle.

« L’Association A3P est très honorée de contribuer à ce projet. Il remplit pleinement une des missions de l’A3P ; la transmission et le partage du savoir. De par sa structure qui rassemble les industriels et les fournisseurs de l’industrie pharmaceutique, l’A3P Maroc contribue aux travers de ses actions, tel que ce Master, à former et/ou à développer les connaissances des participants. Cette collaboration avec la Faculté de Pharmacie de l’Université Mohammed VI est une première étape et nous sommes prêts à l’accompagner dans cette ouverture vers l’Afrique » a souligné Monsieur Fréderic Estassy. Directeur A3P et Coresponsable scientifique et pédagogique du mastère.

ArabicEnglishFrenchSpanish