Interview avec Pr. Rokaya BENJELLOUN Professeur en Psychiatrie à l’Université Mohammed VI des Sciences de la Santé

 

  • Quelles sont les causes de la dépression chez les jeunes ?

La dépression est l’un des troubles psychiatriques les plus fréquents en population générale y compris les jeunes. Ses causes sont multifactorielles, comme les facteurs de vie, les événements stressants, les facteurs génétiques ou encore les facteurs de personnalité qui ont un rapport avec le vécu de la personne au cours de ses premières années de vie.  En revanche, la dépression peut dans certains cas ne pas avoir de cause particulière, ce qui peut être pénible pour certaines personnes qui cherchent forcément à en connaître la cause.

  • Quels en sont les symptômes ?

La dépression peut se manifester par plusieurs symptômes, mais le noyau dur se constitue principalement par l’humeur triste qui a la caractéristique d’être, à l’inverse de celle qu’on peut tous ressentir, une humeur intense qui persiste dans le temps, qui engendre de la souffrance et qui ne présente aucune sensibilité aux divertissements et distractions, ce qui impacte le fonctionnement quotidien du patient. Par ailleurs, les personnes dépressives présentent également une perte de plaisir (moins de goût à la vie, moins d’envie de faire les choses qui se faisaient de façon habituelle auparavant), de l’irritabilité et une perturbation du sommeil et de l’appétit. Ces personnes sont souvent sujettes à des perturbations de la concentration, des capacités attentionnelles et à s’organiser au quotidien, ce qui peut être particulièrement difficile à vivre.

  • Quels sont les traitements proposés ?

Les dépressions en fonction de leur sévérité et en fonction des spécificités individuelles de chaque patient relèvent la plupart du temps d’un traitement médicamenteux psychotrope (antidépresseur). Le traitement peut s’accompagner d’autres thérapeutiques que le médecin indiquera au cas par cas en fonction du patient. La plupart du temps, on parvient à avoir des rémissions sous traitement ce qui peut être satisfaisant. Le patient, à ce moment-là, ajustera son traitement jusqu’à obtenir une efficacité satisfaisante.

  • Quelles sont les complications qui peuvent apparaître en cas d’absence de traitement ?

En cas d’absence de traitement, la dépression se maintiendra dans le temps, ce qui accentuera davantage ses complications (souffrance, difficulté à fonctionner, repli sur soi, abandon des activités, …). Mais la complication la plus grave et qui reste malheureusement la plus fréquente est le suicide, étant donné que les troubles dépressifs et la dépression en restent la principale cause.

U M 6 S S ...
Université Mohammed VI des Sciences de la Santé
Click here to skip loading
%
ArabicEnglishFrenchSpanish